Georges Boudaille 1981



(Rédacteur en chef arts plastiques au journal "Les lettres françaises" direction Louis Aragon,
Président de la fédération internationale des critiques d'art,
Délégué général de la biennale de Paris à partir de 1971)

"... Avec les dernières grandes toiles verticales que tu m'as présentées, tu atteins à la peinture tout court. Le graphisme est solide et nerveux et déjà tu te constitues une palette personnelle avec des contrastes solides et des résonances originales..."